Chimera Sanctuary - Le Sanctuaire des Chimères

Chimera Sanctuary – Le sanctuaire des Chimères

Jeu de cartes
Soutenir ce projet
6.7

Membres

Le Sanctuaire des Chimères, chronique d’une campagne KS à venir – Episode 6

Chimera Sanctuary - Le Sanctuaire des Chimères

"C'est la monnaie qui dirige le monde, c'est la monnaie qui dirige la terre, c'est comme ça et on ne peut rien y faire....". Ces paroles, empreintes de douce poésie, d'une chanson du siècle dernier résument bien le problème que notre héros va nous narrer par le menu cette semaine : le fric, le flouze, la fraîche, la caillasse, le blé, enfin bref, le pognon !

 

 

EPISODE 6 : 1 et 1, deux ; 2 et 2, quatre ; 4 et 4, huit...

 

Je vais le faire. Si si. Malgré les avis pour le moins partagés (je vous ai mis les pires dans l'épisode 5, d'autres sont bien plus sympa, notamment ceux qui l'ont essayé en vrai), je ne suis pas découragé et vais lancer le Kickstarter en novembre 2015.

Première étape de la carte du Gardien Aquatique

Mais d'abord, je dois penser aux coûts... Voici l'épisode comptable de cette rubrique, qui va reprendre les principaux points auxquels penser quand vous voulez proposer un financement participatif.

On peut diviser cela en six gros pavés : la création, la conception, la traduction, la fabrication, l'importation, la communication et la distribution. Si vous êtes attentif, vous aurez remarqué que cela fait sept et non pas six. Et oui ! Je voulais ainsi bien insister sur le dernier dont on a tendance à minimiser l'importance quand on se lance : l'idée est de le créer et fabriquer, et le reste passe au second plan. Attention, ceci est une erreur !

Tout d'abord, la création. C'est, pour un jeu comme le mien, anecdotique. Cela ne coûte finalement que des gouttes de sueur, du temps, la batterie de mon ordinateur, quelques ramettes de papier, des recharges couleurs d'imprimante... Pensez aux frais du financement participatif, on les oublie parfois.

Attention, il faut vraiment que tout soit carré avant de passer à la seconde étape...

Deuxième étape de la carte du Gardien Aquatique

Seconde étape donc, la conception. Les illustrations et mises en page ont représenté une base de 500€ à 600€ par harde environ. Et il y en a 5 ou 6 dans le jeu. C'est un gros montant car je veux que le jeu soit graphiquement réussi : un beau jeu attire l’œil; et les souscripteurs. Comme souvent, le physique provoque l'attrait, et on s'intéresse au fond en second (si si, mesdames et messieurs, ne jouez pas les innocents !).

Puisque je vise un public international et surtout américain, il a fallu penser traduction. Faire traduire les règles et les textes de publicités en anglais (merci Tristan), c'est dans les 200€ de plus !

Vient ensuite la fabrication elle-même. L'impression d'un jeu de cartes (en Chine, malheureusement) coûte environ 3 à 4€ par jeu, pour un minimum de 1000 exemplaires. En Europe, le prix est plutôt vers les 6 à 7€. Bien sûr, cela dépend des prestations (nombre d'exemplaires, qualité du papier, nombre de cartes, plateau de jeu ou pas, pions/jetons ou pas, dimensions de la boîte, du livret de règles et son nombre de pages etc...)

Puisque fabrication à l'étranger il y a, il faut en plus penser à l'importation. De Chine en France, cela coûte 300€ au bas mot.

Troisième étape de la carte du Gardien Aquatique

Une fois tous ces "détails" techniques réglés, il faut penser à faire connaître son oeuvre. Arrive donc le temps de la communication. En ce domaine, c'est un peu chacun fait comme il veut. Moi, j'ai voulu essayer de faire sérieux, sans en faire trop. Je ne peux pas me battre avec les maisons d'éditions professionnelles, leurs banderoles, stands, etc...

J'ai fait fabriquer plusieurs t-shirts et polos avec le logo du jeu afin d'être reconnaissable en salon ludique : 80€ à peu près. J'ai également fait fabriquer une bâche de belle taille (environ 2 mètres) avec le logo du jeu (merci Guillaume !) et une belle accroche : 35€.

J'ai eu aussi la chance de pouvoir compter sur des personnes sympas et humaines au sein de mes contacts Facebook. J'ai ainsi pu faire créer un plateau de jeu pour les salons ludiques (merci Richard !) d'un mètre de large environ. Cela semble peut-être anodin, mais cela aide beaucoup les débutants (on sait où poser les cartes). Coût de l'impression de ce tapis : 35€.

Une fois le jeu créé et fabriqué, reste enfin la distribution :

  • Prévoir les frais de port ! C'est vraiment important. Parce que si vous faites un jeu en anglais, des australiens, des sud africains, des américains, peuvent vous le commander. C'est évident mais les frais d'envoi sont trèèèès différents.

 

Note de Gougou69 : Préparer soigneusement les envois à l'international et prévoir les frais de port, en fonction de multiples configurations, n'est pas important; c'est vital tant des frais de port mal évalués en amont de la campagne peuvent plomber les finances du porteur après, au point qu'il ne puisse plus mener à bien son projet.

  • Une fois que les soutiens ont été livrés, que faire des autres jeux, ceux qui ne sont pas vendus ? Les stocker ? Mais cela induit des frais. Les vendre sur les salons ? Les frais n'en seront pas moins importants (frais de route, hébergement, inscriptions aux salons ludiques etc.). Les faire distribuer par une entreprise spécialisée, mais qui prendra une commission ? Il faut y réfléchir soigneusement... Avant !

    Etape finale de la carte du Gardien Aquatique

Donc, au final, si je pose 24 et que je retiens 6, racine carré de... Voyons... Ah voilà ! Cela veut dire qu'il faut réunir dans les 8500€ pour que mon projet soit faisable. Attention, je n'ai pas dit pour gagner de l'argent, mais juste pour équilibrer à peu près les comptes.

Cela semble peu, mais rappelons-nous que personne ne connaît Chimera Sanctuary à l'époque. Un sacré challenge se présente. 

 

Pour rappel, les épisodes précédents : 1 et 2 sur cwowd, 3 sur Ludovox, 4 sur cwowd et 5 sur Ludovox.

 


Le financement de cwowd est assuré par ses membres sur tipeee. Vous pouvez aussi soutenir cwowd ponctuellement via Paypal.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Lost Password

Partager cet article avec un ami