Jeux en financement participatif : la revue de fin de semaine (2 avril 2018)

Les jeux en financement participatif de la semaine

Que de sorties ! La semaine passée nous a littéralement inondés sous les nouveaux projets. Et tous (ou presque) ont trouvé leur financement (ou sont en passe d'y arriver). Celle à venir devrait être nettement plus calme, cela va laisser à chacun le temps de faire le point avec nos cartes bleues qui ont méchamment chauffé.

Point de coup de cœur pour cette revue du samedi qui s'oriente vers une revue du lundi et fête cela en sortant le mardi. Logique, Pascal. Manque d'inspiration ou de motivation ? Ou simplement juste trop de projets suivis qui, sans jamais démériter (et pour certains même fort intéressants) n'ont finalement rien d'exceptionnel. Il manque à chacun la petite étincelle qu'on retrouve en général dans les coups de cœur. 

 

Ils se terminent

SongbirdsFin le mercredi 4 avril à 23h.
La page KS. L'agenda.

Le choix des membres la semaine dernière (dans une semaine certes bien vide). Campagne très courte pour la version internationale d’un petit jeu japonais qui n'était pas passé inaperçu et devrait donc, maintenant, pouvoir connaître une meilleure réelle distribution. Bien plus profond que ne le laissent penser ses mécaniques simplistes et extrêmement stratégique contrairement à ce qu'une première partie peut laisser penser, Songbirds cache bien son (excellent) jeu. Une très bonne nouvelle même si c'est un peu onéreux tout de même pour un micro-jeu de 30 cartes et quelques jetons. Et, oui, ce n'est jamais que 18€^^ mais votre boutique préférée aurait bien du mal à le vendre à ce prix-là (et s'il est distribué en France, le vendra certainement à moins). A ce tarif, on se serait attendu à un peu mieux que des jetons cartons...

 

Pacific Rim Extinction - CoverFin le mercredi 4 avril à 23h.
La page KS. Le forum où on en discute.

Fans de la licence, ou parents d'ados fans de... toutes nos pensées vous accompagnent. Parce qu'on sait bien combien il vous sera difficile de dire non. Et de ne pas plonger pour le All-in à 245£. C'est certes pas donné mais, en même temps, environ 25 figurines, peintes, de 75 à 115mm... si vous êtes fan, c'est juste irrésistible. Au niveau du jeu derrière... disons que c'est du très classique. Au mieux (entre le lancer de dé en début de tour pour savoir si on active 0, 1 ou 2 de ses unités et celui de fin de tour pour savoir si la partie se termine... autant se fixer une espérance la plus faible possible, vous ne risquez qu'une bonne surprise).

La seule, l'unique question est celle des frais de port. Avec un envoi en trois vagues, la bonne affaire (pour le collectionneur), risque fort de ne plus l'être vraiment à l'arrivée. Et, pas de bol, le soutien "All-in" ne devrait pas être disponible lors du Pledge Manager. C'est en tout cas ce qu'ils ont annoncé. Un "forçage de main" qui s'ajoute à la non publication des règles, l'obscurité des frais etc. Franchement, ça ne sent quand même pas très bon.

 

Warfighter WWII - Wave 2 - Pacific

WarfighterFin le jeudi 5 avril à 2h.
La page KS. Le forum où on en discute.

Dan Verssen fait partie de ces éditeurs qu'on a plaisir à retrouver régulièrement sur Kickstarter. Non pas que ses campagnes génèrent la moindre vague de folie, ce serait impossible vu la toute petite niche occupée. Mais justement car sur cette micro-niche, l'éditeur occupe une place de choix avec des titres qui parlent aux amateurs du genre. Ce Warfighter n'est pas une découverte, le premier volet est connu et apprécié. Et ce second était, de fait, attendu avec impatience. On ne va pas chercher à vous le vendre : vous y avez probablement déjà jeté un œil ou un wargame/jeu de cartes coopératif ne vous intéresse pas. Ce n'est évidemment pas donné et la facture grimpe rapidement avec les extensions qui s'ajoutent. Et vu la probable difficulté à se les procurer ensuite (et les frais engendrés), difficile d'en rester au seul jeu de base...

 

Jeu Architects of the West Kingdom - Kickstarter Architects of the West Kingdom - KS Garphill Games / Shem Phillips et Pixie GamesFin le jeudi 5 avril à 5h. Jeu en français.
La page KS. La fiche du jeu.

Une seule donnée va résumer ce projet : un pledge groupé monstrueux regroupant entre 350 et 400 participants (avec 12 hubs locaux). Soit 10% du total des souscripteurs. Shem Phillips (Garphill games) réalise sa meilleure campagne à ce jour et les joueurs français leur plus gros pledge groupé. La réalisation, de toute beauté, comme toujours avec ce diable de néo-zélandais, exploite à merveille les illustrations de The Mico (seul bémol, les pièces en métal sont cette fois en option); le jeu semble fort sympathique et avec assez d'originalités pour faire oublier qu'il s'agit d'un jeu de pose d'ouvriers somme toute classique; et la campagne est sans surprise (ce n'en est pas une non plus avec lui) mais loin d'être inintéressante (là, par contre...). Mr Phillips a en effet tout axé sur le jeu et son gameplay, avec des actualités décrivant des situations stratégiques, des vidéos de parties etc. Et le résultat, même si bien loin du "barnum" de certaines campagnes, se révèle fort plaisant.

PS : désolé mais le pledge groupé est désormais fermé.

 

heroes of stalingrad - Devil PigFin le jeudi 5 avril à 22h. Jeu en français.
La page KS. Le forum où on en discute.

La quatrième itération (au moins ?) de l'excellent Heroes System: Tactical Scale créé par Devil Pig Games. Après le débarquement en Normandie, les tentacules et les Space Marines, allons cette fois nous les geler dans l'hiver soviétique. La recette est désormais bien rôdé, le jeu bénéficie de l'expérience acquise avec le Compendium Heroes of Normandie et les souscripteurs en auront largement pour leur argent en bonus divers et variés même si l'augmentation tarifaire par rapport aux premiers titres de la série se fait sentir. Rien d'anormal non plus.

Ceci dit... on aurait préféré que les Cochons attendent avant de lancer cette campagne. Ils ne pouvaient probablement pas faire autrement ni rester attendre en se paluchant que les production et livraison des jeux en attente se fassent. Mais les retard accumulés ne sont pas incitatifs à la confiance. Et, finalement, l'éditeur est le plus pénalisé dans cette situation avec une campagne qui ne devrait pas faire mieux que les deux précédents projets estampillés Heroes of Normandie. Dommage.

 

Cat'astrophes

Cat'astrophesFin le dimanche 8 avril à 23h. Jeu en français.
La page KS. Le forum où on en discute.

Des chats. Qui font des conneries de chat. Et récoltent des punitions (qu'ils ignorent évidemment). Voila le thème de ce petit jeu d'ambiance où le but sera de récolter le moins de punitions. Quitte, pour cela, à charger ses petits camarades. On ne va pas en faire des tonnes non plus, c'est léger, c'est frais et puis, des chats quoi. Ça loupe, des fois, les chats ? La campagne, elle, n'aura fonctionné que le temps de son Early Bird.


Le lancement de la semaine (dixit les membres)

Et même les lancements puise que, pour cette semaine fort chargée, les membres avaient le droit à deux choix. Dreamscape se sera finalement assez facilement imposé mais Unbroken aura livré une belle bataille.

 

Dreamscape

Sur Kickstarter jusqu'au 4 avril. Jeu en français.
Le forum où on en discute. La page KS.

Dreamscape - de David Ausloos par Sylex

Si vous aimez les subtiles mélanges de jeu abstrait et de poésie, à la limite de l'onirisme, je suis au regret de vous informer que vous allez devoir sombrer quelques minutes dans le matérialisme le plus abjecte pour apporter votre pierre à l'édifice de financement de Dreamscape. Celui-ci devrait en effet trouver facilement sa place dans votre ludothèque à côté de jeux comme And Then We Held Hands ou Petrichor. Si vous aimez le genre, vous êtes cuit. Et, apparemment, c'est un genre qui séduit (beaucoup plus que je m'y attendais, moi qui y suis totalement réfractaire^^).

Sur ce : cocorico de rigueur (parce qu'on ne peut pas non plus ne pas saluer quand ça fonctionne correctement). Les petits gars de Sylex Editions nous ont concocté un bel exercice de style dont l'objectif est de récolter des fragments de rêve pour reconstituer (littéralement) un paysage enchanteur qui bercera notre sommeil. Difficile, en pleine séance onirique, de plonger sous le capot pour regarder dans le détail ce que la bête a dans le ventre mais il le faut bien : planification des déplacements dans le Monde des Rêves où se récoltent des ressources (obligatoirement celle la plus à droite; le fragment de rêve que vous prenez est donc aussi important que celui que vous libérez) avec lesquelles vous allez dessiner peu à peu le paysage de vos rêves : montagnes, prairies, rivières, sentiers, arbres que vous ferez pousser... et marquer des points selon vos cartes objectifs.

Le jeu ne manque pas de subtilités comme les déplacements gratuits en fonction du fragment pris en premier ou l'utilisation des cartes pour échanger des ressources que vous récupérerez (plus tard) pour faire de chaque tour un délicat casse-tête que le joueur doit résoudre. C'est que, sous le capot, l'animal turbine à plein régime; et la comparaison avec Petrichor en début d'article est plutôt juste (mais pas totalement non plus, ne vous attendez pas ici à gagner en pourrissant la partie de vos petits camarades de jeu, Dreamscape ne fait pas dans l'interaction) . Pour l'un comme pour l'autre, l'éditeur a su habiller un jeu touffu, au design élégant, sous un masque de calme et de sérénité.

Dreamscape n'a rien de bien compliqué, ses règles sont même assez accessibles. Mais il s'agit d'un jeu qui vous fera chauffer les neurones. Vous dormirez mieux ensuite.

 

Unbroken

Sur Kickstarter jusqu'au 25 avril.
Le forum où on en discute. La page KS.

UnbrokenLes habitués de Kickstarter sont plutôt amateurs de jeux en solo. Non seulement un "mode solo" fait partie des demandes les plus fréquentes mais en plus les jeux purement solo réussissent en général de belles performances. Et cet Unbroken ne fera pas exception avec déjà 4000 contributeurs.

Il faut reconnaître que le bébé n'est pas dépourvu de charmes. Malgré une direction artistique... qu'on qualifiera de perfectible. Vu le succès actuel, cela ne semble guère déranger; ou nos goûts sont à côté de la plaque ou c'est tout de suite moins grave s'il s'agit d'un jeu qu'on ne doit pas exhiber devant ses amis^^.

On résume vite fait : une descente dans un donjon avec un groupe d'aventuriers qui vire au drame et vous voila seul survivant, à poil et sans armes. Et, maintenant, il reste encore à sortir de ce bourbier. Pour y arriver, un deck de cartes dans lequel vous allez piocher pour trouver des solutions : nourriture, temps pour refaire vos forces, bois et métal pour crafter des armes ou servir de monnaie d'échange, etc. Les cartes se piochent deux par deux (vous en utilisez une ou pouvez vous reposer) autant de fois que voulu...mais le temps est limité et chaque pioche ou action vous coûte du temps. Si vous n'en avez plus (de temps), un des habitants des lieux vous attaque par surprise. Mieux vaut ne pas en arriver là et prendre soi-même l'initiative de l'attaque (tant qu'il vous reste, donc, du temps).

C'est à la fois assez classique mais plutôt bien fait avec ce choix permanent entre améliorer sa situation mais au risque de se retrouver dans une situation bien pire encore. De nombreuses actions sont aussi à votre disposition, normales ou spéciales au personnage joué. Il est aussi possible d'esquiver un monstre plutôt que de combattre (mais pas simple). Et c'est tant mieux car vous devrez en affronter quatre avant de sortir de là.

Seul gros point noir dans cet horizon fort sympathique : la gestion des monstres dont les attaques se résolvent avec le seul et unique jet d'un dé, chaque face donnant un résultat différent à son attaque. C'est maigre, bien maigre. De nos jours, on s'attend à nettement mieux. Couplé au hasard des pioches, qui à elles seules peuvent faire perdre une partie en quelques tours faute de trouver ce qu'on cherche, ce hasard risque fort de ne pas plaire à tout le monde. Cette simplicité du système de résolution conviendra à d'autres qui n'ont pas envie de perdre du temps à gérer différents paramètres.


Les autres sorties de la semaine

Sur Kickstarter jusqu'au 28 avril.
L'agenda. La page KS.

Une variation fort intéressante du pierre-ciseau-papier. Cette affirmation Village Pillagepeut paraître incongrue mais l'auteur a gentiment tordu le classique dans tous les sens. D'abord car on joue deux parties en simultané, une contre chacun de ses voisins (à la façon d'un Between Two Cities). Ensuite car les joueurs peuvent améliorer leurs mains en achetant de nouvelles cartes plus puissantes. Et, enfin, car une égalité bénéficie aux deux joueurs. Mais le plus gros ajout est certainement qu'on ne marque pas de point en gagnant son "duel"; on gagne un navet. Et ces navets, qui peuvent servir à acheter de nouvelles (meilleures) cartes, vont surtout permettre d'acheter une relique. Le premier à trois reliques gagne la partie. Sauf que... Dernier twist du jeu : pour acquérir ces reliques, il faudra utiliser la quatrième carte disponible, le marchand (pas le klingon, désolé). Et, ça, vos adversaires le savent. Une relique coûte cher et votre pauvre marchand risque fort de "perdre" quelques navets en route.

Le tarif est correct (25€ fdpin), la réalisation plutôt propre et le style légèrement humoristique fonctionne bien. Et puis... des navets, quoi !

 

Hexplore It-The Forests of AdrimonSur Kickstarter jusqu'au 24 avril.
Le forum où on en discute. La page KS.

La suite des aventure de HEXplore It (qui ne nécessite pas du tout de posséder le premier titre de la série). HEXplore It est un jeu d'aventure coopératif un peu à part car mettant totalement l'accent sur la création et l'évolution des personnages. Vous allez vous balader, faire des découvertes et défoncer du méchant. Mais, surtout, vous allez faire évoluer votre héros, le jeu étant une course à la progression histoire de devenir assez costaud pour aller s'en prendre au boss. Le revers de la médaille étant que les parties peuvent vite tourner au répétitif si les joueurs perdent de vue l'objectif final et insistent un peu trop sur la progression de leur personnage.

Ce second volet vous mettra aux prises avec Adrimon la magicienne et ajoute (entre autres) un système de compteur qui pourrait bien résoudre le souci majeur du premier opus. A 64€ fdpin, le tarif n'a rien d'absurde même si, pour un jeu sans figurines où toutes les infos des héros se notent au feutre effaçable, on pourrait s'attendre à bien moins. Après, on aime ou pas ce côté "marqueur"; ça ajoute certes un peu encore au côté "comme un jeu de rôle" mais ce n'est pas non plus ce qu'on fait de plus pratique.

 

Maximum Apocalypse: Gothic Horrors Expansion

Maximum Apocalypse - Gothic HorrorsSur Kickstarter jusqu'au 26 avril.
Le forum où on en discute. La page KS. Le pledge groupé.

L'autre extension de la semaine, celle-ci nécessite le jeu de base. Et propose un niveau de pledge proposant la totale (jeu + grosse extension + les petites) dont le tarif est... acceptable. Donc, direction le pledge groupé si vous êtes intéressé, le tarif devenant nettement plus excitant (moins de 60€ fdpin pour la totale !).

Mais de quoi s'agit-il donc ? Maximum Apocalypse est un jeu de survie coopératif qu'on va qualifier de "rogue-like" : exploration, combats mais, surtout, gestion des objets et ressources. Vous allez donc essentiellement explorer le "plateau" (des tuiles posées face cachée pour créer un terrain de jeu différent à chaque partie) à la recherche des objets nécessaires à la réussite de votre mission; le tout en gérant toutes les saletés qui en veulent à votre peau. Il se distingue aussi par la richesse des divers univers possibles. Si la fin du monde a bien eu lieu, le jeu vous propose différentes "reason why" et chacune vient avec son paquet de cartes bien à elle et ses particularités, scénarios, ambiance etc.

Autant de raisons qui expliquent son succès. Dommage qu'il soit exclusivement en anglais, c'est typiquement le genre qu'on aimerait bien partager...

 

Heroes Welcome

Heroes WelcomeSur Kickstarter jusqu'au 20 avril.
L'agenda. La page KS.

Un des projets qui peine un peu à financer en cette semaine surchargée; mais cela devrait être une formalité. Et c'est tant mieux car c'est un peu mon chouchou à moi de la semaine, le thème m'a fait craquer : un donjon à explorer, des aventuriers qui s'y pressent comme les touristes au Mont Saint-Michel et vous, les joueurs, les marchands du bled juste à côté qui font leur beurre en "prenant soin" de chacun. Vente des équipements, potions et babioles indispensables au "dungeon crawl", achat des "trésors" que les aventuriers survivant en ramènent, fourniture en armes et objets magiques des créatures du donjon... peu importe tant que les caisses se remplissent.

Le jeu utilise un unique "pion" représentant le groupe d'aventuriers que les joueurs vont déplacer d'un emplacement à l'autre selon l'action qu'ils souhaitent les voir faire (acheter, vendre, s'équiper, explorer etc.). Des mécaniques fort sympathique, à mi-chemin entre pose d'ouvrier et action selection, qu'on doit à Edouardo Baraf (Herbaceous, Lift Off!...)

 

Imperius

ImperiusSur Kickstarter jusqu'au 16 avril.
Le forum où on en discute. La page KS.

Fans de Dune, il y a de fortes chances que la thématique de ce projet vous parle particulièrement : Imperius en reprend en effet les codes, avec ses grandes maisons s'affrontant pour le pouvoir dans un Empire Galactique. Le jeu en lui-même est une révision d'un jeu financé sur Kickstarter par l'auteur il y a tout juste un an (mais campagne réservée aux USA/Canada). Un petit jeu de draft et majorité, pas follement original mais plutôt bien pensé.

 

40 ThievesSur Kickstarter jusqu'au 26 avril. Jeu en français.
L'agenda. La page KS.

Après un Vikingar peu convaincant, Jackbro Playful nous revient avec un autre jeu léger, cette fois sur base d'un Memory dont on peut modifier la configuration et agrémenté d'un peu de "dans ta gueule". C'est plutôt élégamment fait.

 

Sweet MessSur Kickstarter jusqu'au 20 avril. Matériel sans texte.
Le forum où on en discute. La page KS.

Thématiquement, ce jeu se pose à mi-chemin entre Cauchemar en cuisine et Top Chef. Pour ceux qui ne seraient pas amateurs de ces merveilles de la télévision actuelle, c'est pas bien grave : Sweet Mess est un jeu de commandes où vous allez récupérer les "ressources" nécessaires à réussir des recettes. L'originalité de celui-ci étant dans le "mess" (bordel) promis par le titre : les ingrédients sont répartis en une grille de 16 cases (des bols), chacune d'un type au départ; mais à chaque action (ou presque), où suite à des événements du jeu, vous allez ajouter des ingrédients un peu partout. Un bordel en apparence puisque n'ayant rien de chaotique. Assez difficile à décrire en quelques mots, essayez d'imaginer un Five Tribes sans la planification des déplacements et des ressources s'ajoutant régulièrement.

Le reste du jeu est nettement plus riche que la norme du genre, il est possible de manipuler de très nombreuses façons les ressources en fonction de ses objectifs. Une mention spéciale au design général du jeu qui est extrêmement réussi et travaillé, notamment les plateaux individuels en plastique. Ceci dit, le thème, même si omniprésent, semble un peu plaqué sur certaines actions. Et on reste dubitatifs devant certaines extensions dont l'utilité est encore à démontrer, la présentation des offres étant, elle, bien dans le thème : bordélique. En l'état, le pledge de base avec l'extension The Judges Table nous parait l'idéal... sauf qu'il ne bénéficie pas de tous les bonus. Pour la différence de coût, autant s'orienter vers la totale (avec tapis ou pièces... hmm hmm).

 

Mobster Metropolis

Mobster MetropolisSur Kickstarter jusqu'au 26 avril.
Le forum où on en discute. La page KS.

Les grandes familles mafieuses s'affrontant pour le contrôle d'un territoire... voilà un thème qui inspire depuis toujours les auteurs de jeu. Celui-ci nous propose une vision intéressante où les ordres (quel homme de main s'occupe de quoi) sont donnés en secret (et en simultané, bien sûr) sans pouvoir être partout. La réalisation est malheureusement assez classique et souffre beaucoup de la comparaison avec le jeu qui est actuellement la référence du genre : The Godfather de Eric Lang (CMON, Le parrain : l'empire de Corleone en français chez Edge). Et ce n'est guère mieux au niveau des mécaniques qui paraissent assez lourdes à côté.

 

Arena: the Contest

Arena: The ContestSur Kickstarter jusqu'au 27 avril.
Le forum où on en discute. La page KS.

Un des meilleurs démarrages de la semaine avec déjà près de 3000 souscripteurs. Et pourtant la promesse de départ, un jeu d'arène jouable aussi comme un dungeon crawler coopératif en campagne, est de celle qui met généralement les backers en alerte rouge. En simplifié, Arena est un Heroquest-like. Au moins dans la forme avec son grand plateau vide sur lequel se placent des tuiles porte, mur, lave, ruine, escalier etc. Sur le fond, le nouveau affiche clairement sa jeunesse. Et semble quand même nettement plus être pensé comme un jeu d'arène, jouable jusqu'à 8 joueurs.

Les auteurs sont réactifs, prolixes même. Reste qu'après quelques jours, il est encore bien difficile de se faire une idée de ce qu'on est exactement en train de nous servir au repas. Juste que l'odeur est agréable et que l'addition grimpe assez rapidement dès qu'on quitte la seule boîte de base.

Une traduction fanmade est en cours; autant ne pas espérer mieux... même si l'option n'est pas rejetée, elle nécessiterait bien plus de soutiens tricolores.

 

Pocket PharmaSur Kickstarter jusqu'au 12 avril.
L'agenda. La page KS.

Un petit jeu de set collection/commande où vous devrez créer des médicaments. La petite originalité de ce titre est que réunir les "ingrédients" nécessaires va souvent vous amenez à en utiliser plus que nécessaire. Et ces surplus deviendront autant d'effets indésirables qui vous coûteront ensuite des points. Malin et bien thématique quoique assez classique.

 

Dream CatchersSur Kickstarter jusqu'au 28 avril. Jeu en français.
L'agenda. La page KS.

Peu de reboots en ce début de printemps et les choses ne se passent pas fantastiquement pour ce cas isolé. Il faut reconnaître que débarquer avec un jeu "dream machin" alors qu'un autre projet dream-esque réalise un joli démarrage, c'était un peu tendu dès le départ. Ne boudons pas notre plaisir, ce reboot nous a fait gagner une version française. Ça aussi, c'est rare et ça mériterait un peu d'amour.

Maintenant, les petits jeux coopératifs familiaux, même avec un thème frais (veiller sur le sommeil d’un enfant) et une belle réalisation, on constate bien en ce moment que ce n'est pas ce que les backers recherchent (Dragon Keepers, même combat).  Ce Dream Catchers semble en plus proposer bien peu de moyens de contrôler un aléatoire bien présent.

 

LifeformSur Kickstarter jusqu'au 1er mai.
Le forum où on en discute. La page KS.

Tristan Hall vient tout juste (oct. 20174) de faire succomber beaucoup de membres avec son superbe Gloom of Kilforth, le voici qui remet cela avec un Alien-like fort intéressant. Sauf que non, en fait. Le jeu devait être en français, localisé par Nuts Publishing. Sauf qu'ils préfèrent attendre un peu de voir comment se passe la collaboration avec le Tristan avant de s'engager plus avant. Ou pas envie de se surcharger de projets qu'ils n'auraient pas le temps de bien gérer. Croyez en la raison qui vous parle le plus mais Nuts et le Tristan en sont à leur troisième collaboration sans que rien n'ait encore été livré; ce qui n'a rien d'anormal (le premier,1066, Tears to Many Mothers, devrait être en ce moment à l'impression) mais justifie pleinement, à nos yeux, que Nuts s'engage avec aussi peu de visibilité (et alors qu'ils étaient encore dans le financement de AuZtralia).

Jeu intéressant mais qui sera proposé par Nuts en préco sur son site. Dans pas bien longtemps voire quelques jours. On vous en reparle à ce moment, aucune raison de s'exciter pour l'instant (d'autant que la page KS manque de pas mal d'infos importantes). A moins, bien sûr, de vouloir absolument le jeu en VO.


L’actualité des projets en express

Jeu Dinosaur Island - Kickstarter Dinosaur Island de Pandasaurus - KS Jon GilmourIl semble que toute la hype du moment s'en aille vers un parc d'attraction sans licence. Dinosaur Island/Duelosaur Island a atteint le million de dollars a été atteint dans la semaine, les 10.000 souscripteurs dépassés dans le week-end. Oui, c'est flashy à mort et c'est cher pour un jeu de pose d'ouvriers très accessible. Mais tout le monde s'en fout, c'est Jurassic Park... ou peu s'en faut. Le seul réel regret est que les dinos soient en plastique plutôt qu'en bon bois comme tout meeple qui se respecte (mais les contraintes techniques ne permettaient probablement le bois -hypothèse mais je parie volontiers dessus). Et qu'ils soient seulement cosmétique, le jeu ne faisant guère de différence entre un meeple de dino et un autre.

Railroad RivalsIl est rare qu'un projet connaisse un grand changement dans son rythme de financement mais cela arrive parfois. Le jeu de tuiles Railroad Rivals est de ces projets qui financent dans la douleur et connaissent ensuite un regain d'énergie inattendu (on pense à Museum, probablement un des exemples les plus impressionnants). Le projet a donc financé en fin de semaine dernière et littéralement "explosé" depuis. Les 1000 backers pourraient être là demain alors qu'il a fallu quasiment 10 jours pour réunir les 500 premiers.

Fire in the LibraryFire in the Library maintient son excellent rythme (pour un jeu "moyen") de 35-40 nouveaux souscripteurs quotidiens. Ce petit jeu de stop ou encore plutôt bien foutu n'a eu aucun mal à convaincre son public. Et c'est tant mieux car le tarif est excellent; pour une fois qu'un jeu indé de ce type n'est pas pénalisé par les frais...

The Awful OrphanageLa petite surprise de la semaine, elle est à chercher du côté de The Awful Orphanage, qui a non seulement réussi à financer mais a fort bien progressé depuis. On dispose désormais de règles, de vidéos de partie et on va pouvoir se faire une idée plus juste de la chose. A noter l'ajout d'une extension qui transforme le coop en tous-contre-un dont l'utilité semble nulle. C'est bien, il sera plus facile de résister si le jeu se révèle intéressant.

dragon keepersC'est financé pour Dragon Keepers ! Enfin ! Il aura fallu pour cela passer par l'ajout d'un pledge Deluxe changeant le carton des jetons en bois. A la différence de Railroad Rival (cité plus haut), cela n'a pas pour autant entraîné un boost du nombre de souscripteurs qui progresse toujours à son rythme pépère.

Gros ralentissement pour l'édition anglaise de Deca Slayer par le duo Seiji Kanai et Hisashi Hayashi. Il ne leur est quasiment déjà plus possible d'espérer atteindre les 1000 backers, un résultat fort décevant vu les auteurs mais totalement justifié par le tarif qui n'a rien à voir avec un micro jeu. C'est à peine mieux pour Dead Throne qui n'a toujours pas démontré son intérêt ludique, l'intérêt pour le projet semble être quasiment retombé.

Scotché sur place à un (gros) doigt du financement, MourneQuest et ses légendes irlandaises n'a pas gagné un backer en une semaine. Vu la complexité du projet, qui inclut d'entrée le financement d'extensions, on peut désormais s'inquiéter de sa faisabilité. Situation identique, pas un backer de plus, pour Cat'astrophes. Deux semaines pour rien et rien ne semble prévu pour changer les choses. On va dire que franchir les 1000 souscripteurs pour un premier projet sur un petit jeu de cartes sans prétention, c'est déjà une belle réussite.

Ce n'est guère mieux pour Warriors of Jogu: Feint qui a gagné 5 soutiens en une semaine. Le jeu s'est pourtant bien enrichi qualitativement, notamment avec l'ajout d'un tapis néoprène, non seulement plus confortable mais rendant au passage le jeu totalement transportable dans un sac. Non, je suis sûr que certains ne s'en fichent pas!

Vinyl a quelque peu éloigné la perspective d'un reboot et trouvé quelques collectionneurs cette semaine; mais au prix d'une extension ajoutée avec à peine 250 backers. A voir si la dynamique s'installe mais on préférerait que le porteur reboot et travaille un peu plus les visuels du jeu.

Reboot obligé, déjà, pour World's End qui n'aura pas survécu plus d'une semaine.


Au programme des jours à venir

Mardi, le grand rendez-vous de la semaine avec KartoffelKrieg. Non, ce n'est pas un poisson d'avril même si je rédige ce passage un 1er avril. Et me sens donc obligé de le préciser. Un jeu d'escarmouche avec des patates. Des vraies. En lieu et place des figurines.

Fireball Island-Ile Infernale - Illustration boîteFera-t-il mieux que Fireball Island, version revue et modernisée de ce jeu culte des années 80 ? Le jeu n'aura aucun mal à être meilleur que son ancêtre dont la popularité/nostalgie lui vaut encore et toujours une jolie cote (si vous voyez ce que je veux dire). Sera-t-il autant recherché ? On peut en douter.

Street FighterMercredi, Jasco Games tentera de frapper un grand coup avec son Street Fighter: The Miniatures Game. La licence est belle mais l'éditeur ne s'est jamais vraiment montré convaincant; le projet restera donc probablement limité aux seuls fans.

Eye for an EyeOn est finalement plus curieux de découvrir Eye for an Eye, un jeu de combat en arène pour 2-6 joueurs en temps réel avec des rounds de 5 min se jouant à la façon de Escape. Le jeu est la reprise de Rise of the Occulites: Arena... dont on sait peu de choses.

Vendredi terminera la semaine (étonnant, non ?) avec Godtear: Legacy Miniature Game de Steamforged. Après le succès planétaire de leur Dark Souls (poisson d'avril) et la purge que fut la campagne de Resident Evil 2, on ne peut que s'attendre au pire. Au moins, cette fois, ce n'est pas de la licence; on risque donc de trouver un vrai jeu dans la boîte^^. A suivre en tout cas pour les amateurs d'escarmouche (autant oublier tout de suite le Legacy du titre) car les figs semblent superbes.

Le jour n'est pas connu mais LudiCreations doit lancer cette semaine sa campagne pour la réimpression de Crisis et sa nouvelle extension. On s'ennuiera probablement ferme, ce sont les champions de la préco. Mais la campagne devrait attirer du monde vu le succès du titre.

 

Et ça semble être tout pour cette semaine. N'oubliez pas de jouer avec vos kickstarters 😉

4 commentaires

  1. Merci pour les infos.

    Mis à jour pour Village Pillage (j’espère que ça va mieux se passer, je l’aime bien ce jeu au thème subtilement pourri^^).

    Reply
  2. Petit update également, Nuts publishing a annoncé sur Facebook qu’ils ne réaliseraient finalement pas la VF de Lifeform, en dépit de l’annonce prématurée – et probablement surprenante – de cette dernière sur la page du projet Kickstarter.

    Reply
  3. Merci !

    Reply
  4. Petit update : Village Pillage est annulé et ils annoncent un relaunch le 16 avril avec des changements dans la gestion de la campagne !

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Lost Password

Sign Up

Partager cet article avec un ami