Jeux en financement participatif : la revue de la semaine (6 octobre 2019)

Les jeux en financement participatif de la semaine

Une petite semaine pour le retour sur Kickstarter d'un des projets les plus ambitieux qui y ait vu le jour. Et les semaines à suivre devraient se dérouler selon un plan assez similaire : un gros, voire très gros projet, qui risque fort d'éclipser les petits audacieux. Sans surprise, comme tous les ans en automne.

Ils se terminent

Detective: Smoke and Mirrors.

Detective: City of Angels

Fin le mercredi 9 octobre à 5h.
La page KS. La discussion.

On adore ce jeu à l'ambiance extraordinaire. Si vous aimez le polar noir, dur, et l'ambiance 40s, si Raymond Chandler et Dashiell Hammett traînent en bonne position dans votre bibliothèque, ce jeu est fait pour vous.

Enfin, si vous lisez aussi très couramment l'anglais. Et avez la chance de faire partie d'un groupe aussi bien "équipé". On ne désespère pas qu'un éditeur français localise un jour le bébé; mais la niche n'est pas bien grande.

Manchukuo

Jeu Manchukuo par Penguin and Panda

Fin le vendredi 11 octobre à 17h01.
La page KS. La discussion.

Même s'il ne rencontre pas un énorme succès (euphémisme pour un projet qui n'a toujours pas convaincu 1000 joueurs), le jeu nous plait bien.

Le thème serait-il en cause ? Il faut reconnaître qu'un jeu sur la résistance des écoles d'arts martiaux pendant l'occupation de la Mandchourie par le Japon en 1932... ça manque un poil de glamour. Cette précédente phrase a probablement plus fait sourciller les wargamers que les plataleux.

Et pourtant... C'est frais en diable. Et joliment exploité pour un jeu de pose d'ouvriers qui multiplie en plus les petites nouveautés fort thématiques.

Meeples spécialisés, qu'on peut faire évoluer, recrutement libre sous la contrainte d'éveiller les soupçons de l'occupant (et donc des malus pour les poses/bénéfices si on se fait trop remarquer), avec de multiples stratégies possibles, pose à bénéfice variable selon le nombre et la couleur des ouvriers...

Les auteurs se sont fait plaisir. Et les joueurs ont de bonnes chances d'espérer en faire autant.

Madeira Collector's Edition + Expansion

Madeira

Fin le vendredi 11 à 23h21. Matériel sans texte.
La page KS. La discussion.

Jolie campagne et un succès honorable avec déjà plus de 2500 souscripteurs. Madeira est un excellent jeu et c'est un plaisir que de le voir de nouveau disponible.

Ceci dit, cela fait tout de même étrange de voir ce titre à plus de 100€. Certes avec une extension en quatre modules; mais tout de même. Et avec un traitement Deluxe qui, s'il est correct, n'a rien non plus qui fasse tomber par terre.

Disons que... si vous n'aviez jamais ressenti ces dernières années le besoin d'acheter le jeu (qu'on trouve à 20€ en occasion), il va être dur de justifier que cette Collector's Edition soit tout à coup attirante.

Si vous aviez le jeu et que vous le sortiez encore de temps en temps, c'est évidemment une autre histoire. Même si la mise à niveau vous coûtera plus que le jeu lui-même.

Obsidian Protocol

Jeu Obsidian Protocol

Fin le samedi 12 à 14h55.
La page KS. La discussion.

Dans la série "l'inévitable jeu de méchas", en voici un qui marque les esprit par de très jolies (et grosses: 80mm) miniatures totalement modulaires.

Même s'il ne sortira pas du lot par son score. Il paie sans doute de n'avoir aucune "expérience" de Kickstarter. Ou, pire, d'avoir tenté de financer une première version de ce jeu, certes moins avancée, il y a... six ans. Pas le truc qui mette en confiance. Dommage car c'est au moins une belle preuve de la persévérance de l'éditeur.

Les autres projets se terminant :

Philosophia. Le thème est audacieux : les philosophes de l'antiquité jouent à qui a la plus grosse. On parle ici d'influence et de sagesse, bien sûr. Faute de quoi, qui sait ? Le projet aurait peut-être réalisé un meilleur score. En tout cas, c'est financé. Dans la douleur mais financé. Fin le jeudi 10 à 15h02.

Nouvelle-France. Lui ne l'est pas. Et ne le sera pas (à moins de tricher). Aucune idée, d'ailleurs, de pourquoi cette campagne n'a pas été mise en pause en vue d'un reboot. Jeu en français. Fin le 10 à 18h01.

The Grand Carnival. Uproarious Games n'aura pas réussi à capitaliser sur le succès de sa précédente campagne, Getaway Driver. Le projet ne démérite pourtant pas mais les jeux à base de polyominos qu'il faut "assembler" (ici pour créer diverses attractions « foraines » et optimiser les visites) peinent sur Kickstarter faute de pouvoir réellement se différencier de la pléthore de titres en boutique. Dommage, les illustrations de Ryan Goldsberry sont réussies. Fin le jeudi 10 à minuit.

Alkemy, Rados Cults. Pas facile de faire son trou dans le monde très étroit du jeu d'escarmouche. Je serai toujours admiratif de la passion qui anime les éditeurs qui osent s'y mettre. En français. Fin le samedi 12 à 20h09.



Le projet de la semaine (dixit les membres)

Time of Legends: Joan of Arc 1.5

Sur Kickstarter jusqu'au 16 octobre. Jeu en français.
La page KS. La fiche du jeu. La discussion.

Jeu Jeanne d'Arc - Kickstarter Joan of Arc - KS Mythic Games

On a souvent reproché à Mythic Games de trop charger ses campagnes. Trop d'extensions. Trop de boîtes. Trop de tout. Ce ne sera pas le cas cette fois puisque l'éditeur nous propose uniquement une extension (plus un recueil de scénarios -versions corrigées des scénarios déjà existant- et une boîte de rangement pour cartes et jeton -du cosmétique dont on laisse chacun juger l'absolue nécessité^^).

Certes, une belle extension; qui ferait une saison 2 chez d'autres. Et qui vient s'ajouter à un matériel déjà pléthorique (disponible à la carte, le but est bien évidemment "aussi" de remettre sur le devant de la scène l'ensemble du catalogue). Et alors que tout n'est pas réglé niveau livraison.

Mais ne boudons pas notre plaisir : Mythic Games nous permet d'être raisonnable. A chacun de faire selon son envie. Et sans pression.

Cette campagne propose aussi de corriger certains défauts de la première édition du jeu. Il y en a et c'est toujours frustrant. Mais sur un projet de cette ampleur, c'était aussi inévitable. Tout le matériel corrigé (scénarios -réunis en recueil-, règles, cartes qui posaient problème) sera disponible en téléchargement. Et fourni gratuitement en version imprimée si vous dépensez au moins 20€ lors de cette campagne (hors fdp). Une formalité si le jeu vous a convaincu.

La formule n'est peut-être pas parfaite mais elle est honnête.


Les autres sorties de la semaine

Village Pillage: Surf and Turf

Village Pillage

Sur Kickstarter jusqu'au 26 octobre.
La page KS. Son agenda.

Un jeu qu'il est bien. Ce n'est pas le premier à tenter d'exploiter le principe du chifoumi mais c'est clairement un de ceux (celui ?) qui a le mieux réussi à en faire un jeu intéressant. Et drôle; mais c'était à espérer d'un titre qui vous demande d'amasser des navets.

L'éditeur nous propose deux petites extensions (on pourrait plutôt parler de modules) qui vont encore tordre un peu plus le cou du chifoumi de base. Bonus, avec ces deux extensions s'ajoute la possibilité de jouer à 6. Avec encore plus d'interaction (et avec tous les joueurs, pas seulement les voisins de gauche et droite).

Encore faut-il passer outre les frais de port qui font mal pour si peu de choses. Cela passe mieux pour celui qui n'a pas déjà le jeu.

Edit : on me signale dans l'oreillette que la version française du jeu (de base?) débarque chez Origames en novembre. Même si l'anglais n'est pas gênant cette fois, et même si vous n'aurez du coup pas les superbes jetons Navet, autant attendre la localisation. Mais cherchez quand même à vous procurer les jetons Navet 😉

Et pour les amateurs :

Catacombs Cubes (Relaunch). Le reboot aura permis de revoir la formule et la tarif mais aussi le seuil de financement, passé de 46000 à 10000. Du coup, c'est financé. Mais la dynamique est probablement plus mauvaise inférieure que lors de la première tentative. Encore un jeu de polyominos exploitant cette fois le succès de Catacombs, jeu de pichenette. Mais les fans ne suivent pas (sans surprise). Sur Kickstarter jusqu'au 19 octobre.

Alkemy, Rados Cults. Une nouvelle faction pour Alkemy. En français. Sur Kickstarter jusqu'au 12 octobre.

On The Rocks. Un jeu où vous devrez préparer des cocktails à base de billes qu'on draft et répartit dans plusieurs coupelles. Léger mais les mécaniques sont fort sympathiques et l'ensemble est soigné. Un poil onéreux, tout de même, pour un titre de ce style mais rien d'inacceptable. Je serais un éditeur qui cherche un titre léger/moyen, joli et accessible, je m'y intéresserais de très près (même si le thème n'a rien de fantastique). Règle traduite. Sur Kickstarter jusqu'au 26 octobre.

Reaper Miniatures Bones 5. Du plastique en pagaille. Tant pis pour la qualité, on a aussi parfois besoin de quantité. Reste l'inconnue des frais et taxes. Qui risque fort de rendre l'affaire bien peu intéressante au final. Si vous êtes tenté, un petit dollar pour voir? Sur Kickstarter jusqu'au 2 novembre.

1565, St Elmo's Pay. La "suite" de 1066, Tears To Many Mothers (en français chez Nuts, 1066, Dans la fureur et le sang). Du moins au niveau des mécaniques (jeu de cartes tactique pour 1-2 joueurs sur fond historique) car le cadre de ce second opus n'a évidemment rien en commun avec le premier.

Place cette fois à un des sièges les plus connus des amateurs d'historique (celui de Malte, tenu par l'Ordre des Hospitaliers qui firent face à une armée ottomane en surnombre). Le premier titre n'a pas totalement convaincu il me semble, en particulier le mode solo (et je m'attend évidemment à ce qu'on vienne me contredire^^). Sur Kickstarter jusqu'au 2 novembre.


L’actualité des projets en express

Jeu Time of Legends - Destinies par Lucky Duck Games et Mythic Game

L'annonce d'un mode 4 joueurs n'aura pas re-dynamisé la campagne de Time of Legends: Destinies. Mais celle-ci n'en avait pas vraiment besoin, même si la baisse de régime est sensible à mi-parcours. Reste à savoir ce que ce mode a réellement dans le ventre...

Jeu Unicorn Fever par Horrible Games

Somewhere, over the rainbow... Unicorn Fever maintient un rythme correct après un départ tonitruant. Bien porté par une édition Ultimate surdimensionnée aux licornes peintes à tomber (si vous aimez les licornes, bien sur), ce Horse Fever relooké n'a aucun mal à faire oublier d'où il vient.

Jeu Godspeed par Pandasaurus Games

C'est bien mollasson du côté de Godspeed qui aura bien du mal à dépasser les 2500 souscripteurs. Un score déjà très honorable, dans les standards de Pandasaurus. Dinosaur Island restera une exception dans son historique (mais tant que celui-ci se vend comme des petits pains et permet à l'éditeur de sortir des titres plus "niches", qui va s'en plaindre?).

On note une petite reprise de rythme pour Moonflight: The Deck Unbuilder. Pas grand chose mais, aux deux-tiers du parcours, et 90% du financement espéré, c'est très encourageant.

Avec une campagne au point mort et un financement toujours pas atteint, la seconde édition de Dead Throne n'a plus guère le choix que d'en passer par un reboot. Ce qui leur laissera le temps de travailler encore sur le livre de règles...


Au programme des jours à venir

Petite semaine (en principe) avec seulement trois lancements. Mais la qualité devrait primer et c'est probablement mieux ainsi.

Jeu Oathsworn par Shadowborne Games

Mardi, le gros morceaux de la semaine sera sans conteste Oathsworn: Into The Deepwood. Ce coop (1-4 joueurs) narratif, proche des RPG, exploite un univers dark fantasy; l’évolution de l’histoire se faisant à travers un livre interactif, relié ou par le biais d’une application dédié, contée en audio. Le tout enrichi d'enveloppes, boîtes mystère etc. Et d'une réalisation qui déchire.

Deux pledges au choix, qui raviront les partisans de chaque formule :
avec des figurines surdimensionnées (100mm !) ou avec des standees pour ne pas dépasser les $100 (hors fdp). L'éditeur s'est engagé à ne pas proposer d'achat optionnel ajoutant du gameplay mais seulement de l'esthétique.

Jeu The Search for Planet X par Foxtrot Games

Petite pause fraîcheur avec The Search for Planet X où des astronomes cherchent à découvrir une nouvelle planète. Un jeu de déduction sur bases scientifiques, espérons que ce ne soit pas juste un alibi.

Jeu Emperor's Choice Deluxe par Tasty Minstrel

Et on enchaînera avec la version Deluxe de Emperor's Choice chez Tasty Minstrel. C'est signé Hisashi Hayashi et c'est du très bon jeu "euro" à la cour du premier empereur de Chine.

Jeu Rome and Roll par PSC Games

Jeudi, enfin, on jugera enfin du roll and write pour gamers signé David Truczi : Rome and Roll. C'est annoncé costaud et interactif, les joueurs se développant ensemble lors de la reconstruction de Rome par Neron.

Ce sera tout pour cette semaine. N'oubliez pas que backer, c'est bien. Jouer, c'est encore mieux.

11 commentaires

  1. Car tu es naïve si tu penses que des porteurs de projet ne mettent jamais la main à la poche pour accélérer ou atteindre le financement demandé. Quitte à retirer ensuite une fois le financement atteint. Payer 10% (avance 10k, paie 1000, récupère 40k-10k. Ou ne paie pas ton avance mais empoche tout de même le pactole). Pour certains éditeurs qui n’ont pas forcément les moyens d’une seconde chance, ce sera toujours plus rentable que d’empocher 0 en ayant déjà investi largement en pub.

    Et en effet, je n’aime pas la façon de faire de ces gens. Et je ne suis pas le seul, faute de quoi je garderais mon avis personnel pour moi. Comme c’est le cas de toutes les revues qui ne donnent pas mon avis (vous n’en avez rien à faire) mais est rédigé à partir des avis de la communauté. A moins que je signale qu’il s’agisse de mon avis personnel, cela arrive parfois. Si je ne suis pas capable de passer outre mon opinion.

    Leur façon de faire n’inspire pas confiance. Leurs jeux sont pour l’instant au mieux oubliables, Vikingar étant lui une purge (et je garde même une liste de ceux ayant « vanté ses mérites pendant le KS ». My usual suspects).

    Quand les joueurs ne veulent pas, ou peu, d’un jeu sur Kickstarter, c’est parfois un accident. Quand ils n’en veulent pas alors que le porteur a pas mal saucé en pub, c’est rarement un hasard.

    Aucun mépris là-dedans. Juste des opinions éclairées. On les mettra à jour si la situation change. Mais, en l’état, autant ne pas attendre grand chose des projets de cet éditeur (qu’on n’a pas non plus placé sur liste noire, rien de dramatique non plus).

    Reply
  2. @tchou je ne comprends pas pourquoi vous dites qu’ils ont triché pour vikingar? ils ont amassé plus de 90k…Le site kickstarter se garde 10% de l’argent amassé. Il aurait été idiot de leur part d’investir leur propre argent!
    @thierry Ils ont persévéré et ils ont vu juste! Le jeu est financé. Pour vous, un financement doit-il toujours se faire dans les premiers 48h? Du coup, je suis allée lire vos commentaires dans Vikingar…Avez-vous une dent contre cette compagnie? Vos commentaires à leur endroit sont souvent désobligeants, vous ont-ils fait du tort dans le passé? En tant qu’admin de se site, vos propos portent préjudice à cette compagnie, vous devriez être plus impartial.
    Je lie régulièrement vos chroniques, mais j’ai décidé d’intervenir. Car l’auteur du jeu ne mérite pas votre mépris. Bonjour chez vous.

    Reply
  3. Bon j’ai craqué pour Manchukuo et mais aussi pour Sovereign Skies dont personne ne parle https://www.kickstarter.com/projects/deepwatergames/sovereign-skies-0/
    J’hésite encore pour Unicorn Fever à 30 ou 50€. La version géante à 90€ est celle qui est le plus partie incroyable !
    Dire que j’avais dis que je n’en prendrai qu’un ! … et Light Hunters la semaine dernière bouh je suis faible…

    Reply
  4. Manchukuo me tente vraiment même si une vf sera plus probablement numérique et fanmade.
    Uncorn fever doit être bien délirant…

    Reply
  5. Et demain sur gameontabletop les laukat en francais chez les canards sauvages et chanceux!

    Reply
  6. « Nouvelle France ne sera pas financé (à moins de tricher). Pourquoi refuser un reboot ? » : un moyen subtile de rappeler que ces mêmes interrogations étaient là lors de leur précédente campagne pour Vikingar, qui avait bondi de perdu à financé avec deux énormes pledges d’un coup ?

    Dommage, le jeu a l’air cool.

    Reply
  7. Rien sur subTerra II ? 😡

    Reply
  8. @janus : Je (Thierry) n’avais même pas fait attention à la répartition. Effectivement, c’est tout de suite moins glorieux…

    @tasmat : Mais sans les jetons bois. Franchement, c’est limite injouable sans^^ (je précise, pour un éventuel passant qui ne saurait pas : humour. Même si les navets en bois, ils sont quand même bien cool !
    Par contre, annoncé pour 6 chez Origames ? Alors que 2-5 en édition originale ? (mais le 2 joueurs tient de la blague, 3 joueurs mini).

    @yoyo37 : bien peur que s’ils s’acharnent à aller au bout, ils créent plus de frustration qu’autre chose.

    Reply
  9. Ca fait peine à voir un coup de cœur de la semaine précédente relégué au fond de la classe avec seulement 2 lignes de texte et pas même une seule image d’illustration. Mais en même temps, avec une campagne quasi au point mort, avec pour seul espoir le rappel des 48h, pouvait il en être autrement….ah…sacré livre de règles hein… :))

    Reply
  10. Village Pillage va sortir en français d’ici un mois chez Origames donc pas besoin de payer pour voir :p
    https://www.origames.fr/village-pillage/

    Reply
  11. A noter que pour Godspeed, 550 des 2200 backers ne viennent que pour le pledge Dinosaur Island (avec des space raptor meeples). Quand on retire aussi les voyeurs, ça laisse tout juste 1500 backers pour le jeu lui lui-même. S’il n’était pas si cher…

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Lost Password

Partager cet article avec un ami