Les jeux en financement participatif de la semaine

Chronicles of Frost

Jeux d'aventure
Soutenir ce projet
7.5

On recommande

7.3

Membres

Jeux en financement participatif: la revue de fin de semaine (18 novembre 2017)

Les jeux en financement participatif de la semaine

Vous sentez Noël qui approche ? Tous ces petits projets qui jaillissent souvent sans crier gare, pressés par la fin d'année qui arrive à grand pas. Fini de procrastiner! Plus surprenant est l'absence de gros projet dégoulinant de plastique comme on les aime (ou les déteste). Du coup, faute de locomotive pour attirer les backers, coincés entre Noël et ses cadeaux, d'un côté, et Essen et ses sorties par centaines de l'autre... le petit monde du crowdfunding paraît bien calme. Ce qui n'empêche pas certains projets de bien tirer leur épingle de ce jeu.  

Ils se terminent

Perdition's Mouth - Revised Edition

Perdition's Mouth - Abyssal RiftLe forum où on en discute.
Fin le samedi 18 novembre à 18h.

Un Dungeon Crawler fort original, très européen dans ses mécaniques et utilisant une rondelle pour gérer les différentes actions. Malheureusement, dans la pratique, le jeu s'est révélé un peu mou. Et s'est retrouvé sur le marché à peu près en même temps que Gloomhaven qui peut, lui, difficilement être qualifié de lent/mou. Peu de changements majeurs dans cette version "revised" qui propose un kit de mise à jour pour les possesseurs de l'édition originale. Cette campagne aura d'ailleurs eu bien du mal à convaincre de nouveaux joueurs (doux euphémisme).

Root: A Game of Woodland Might and Right

Jeu Root - Kickstarter Root de Leder Games - KS Pledge GroupéLa fiche du jeu. Note de la Rédac (provisioire) : 7,3/10.
Fin le mercredi 22 novembre à 3h.

Notre coup de cœur de la semaine passée. Pour une campagne à peu près aussi étrange que le jeu qu'elle met en avant. Un univers antropomorphique, entre créatures de la forêt luttant pour le pouvoir. Un pitch plutôt banal qui dissimule une perle d'asymétrie, chaque faction ayant ses propres objectifs, son agenda bien à elle, avec ses conditions de victoire mais aussi ses règles qui lui sont uniques. Certains développent l'industrie et organisent la "police", d'autres complotent, untel tente de créer une force de rébellion. Et il y a forcément le raton-laveur qui fait cavalier seul, passant d'un allié à l'autre pour arriver à son objectif secret. Et tout ce petit monde ne peut espérer réussir en solitaire, sans filer de-ci de-là un coup de pouce à l'un ou l'autre de ses adversaires.

Leder Games avait déjà acquis une réputation de champion de l'asymétrique avec le foldingue Vast: The Crystal Caverns; il en reprend les éléments moteurs au service d'un jeu plus construit, plus abouti. Le tout servi par une direction artistique qui ne laisse personne indifférent et devrait avoisiner les 7000 backers en fin de campagne.

Certes, c'est un peu onéreux. Moins en incluant l'extension offerte en Stretch Goals. Et des rumeurs de possible localisation (de Vast et Root) circulent même s'il faut reconnaître que la traduction de Vast fut un énorme foutoir; et reste encore incertaine alors que les jeux en anglais ont été livrés. Si vous n'êtes pas sûr de vous, il vaut peut-être mieux attendre une hypothétique traduction ou, au moins, la version import chez les boutiques online.

Holmes & Moriarty

Holmes and MoriartyL'agenda
Fin le mercredi 22 novembre à 5h.

Un bien étrange jeu de draft asymétrique où Moriarty tente d'aligner trois influences sur une grille de 16 cases; et Holmes de l'en empêcher. La partie se joue en 5 manches où les deux joueurs tentent de prendre l'avantage sur trois crimes et scorent le numéro de la carte qui l'emporte sur chaque Crime. Je sais, ce n'est pas très clair mais ce Holmes & Moriarty est terriblement cérébral pour un petit draft à 16 cartes. Si c'est votre genre et si vous aimez les jeux où un metagame s'enrichit de chaque partie jouée, faites-vous plaisir ($19 fdpin ou Print and Play à $6).

Full Moon Jacket

Full Moon JacketLe forum où on en discute
Fin le mercredi 22 novembre à 23h23.

17 jours à perdre des soutiens, voila en gros le résumé de cette campagne qui plafonne à 90% de son financement. L'auteur est fermement décidé à sortir son jeu coûte que coûte. Vu qu'il a annoncé avoir quitté son travail pour s'occuper de son projet, on peut comprendre pourquoi; sans pour autant l'en féliciter. Ni, surtout, être particulièrement serein pour la suite. Le jeu ne manque pas de qualité (pour un jeu d'affrontement) et s'appuie sur un pitch de toute beauté avec des loups-garous attaquant des GIs au cœur de la jungle vietnamienne. Dommage que la suite n'ait pas été d'un niveau aussi relevé^^.

Chronicles of Frost

Jeu Chronicles of Frost - Kickstarter Mistfall Chronicles of Frost - KS NSKNLa fiche du jeu. Note de la Rédac (provisioire) : 7/10.
Fin le jeudi 23 novembre à 23h59.

NSKN parvient peu à peu à installer l'univers créé pour Mistfall. Ce nouveau titre y ajoute sa pierre et nous emmène pour une petite séance d'exploration + deck-builder sur une mécanique très sympathique où chaque carte dispose d'un effet de base et un avancé qu'on peut activer en sacrifiant des points de vie (on ne meurt pas mais on perd en capacités, taille de la main etc.). Ce ne sera certes pas le jeu de l'année mais avec des parties d'une heure seulement, ce petit jeu d'aventure nous semble avoir bien des arguments à faire valoir.

Shifting Realms

Shifting RealmsLe forum où on en discute.
Fin le vendredi 24 novembre à 23h38.

Des frères Van Ness, vous en connaissez au moins un; ou au moins quelques unes des créations auxquelles il a participé du temps que le monsieur travaillait chez Hasbro (Heroscape, Queen's Gambit, Star Wars Epic Duels, Battleship Galaxies...). Craig vole désormais de ses propres ailes, en duo avec son frère Jeff. Et ça ne fonctionne pas vraiment comme dans leurs rêves fraternels. Pour ce reboot, Shifting Realms a certes atteint son seuil de financement mais personne n'a fêté ça; ne serait-ce que d'un high five. Seulement deux centaines de joueurs semblent avoir compris la subtilité de ce jeu d'exploration-expansion aux mécaniques "européennes". Ce qui représente moins de la moitié du financement demandé lors de la première tentative. Le jeu est pourtant soigné, plutôt différent... mais le message ne passe pas.


Le lancement de la semaine (dixit les membres)

La fiche du jeu.
Sur Kickstarter jusqu'au 5 décembre. Jeu en français.

D-Day Dice en français - Nuts Publishing

En français !

Un jeu qui ne parlera qu'aux plus vieux utilisateurs de Kickstarter (2011... on était combien ?). Ou aux amateurs de jeux en solo (et coopératifs) frustrés de ne pas pourvoir trouver ce titre en "boutique" (ou même en occasion). Après un changement d'éditeur, et à l'issue de ce crowdfunding, ce sera désormais possible. Mieux, même : Nuts Publishing proposera une version française du jeu; et il s'enrichira d'une extension, War Stories, qui comblera les plus exigeants.

Les tarifs des pledges sont très corrects (39€ hors frais de port pour le jeu de base, 67€ avec l'extension qui est plutôt bien remplie et ajoute la possibilité de jouer à 5). Et les frais de port contenus (5-10£), une bonne partie étant de toute évidence prise à sa charge par l'éditeur. On peut certes regretter que la plupart des Stretch Goals ne s'appliquent qu'à l'extension mais le jeu de base est déjà bien complet et le but est, aussi (surtout ?) d'éditer l'extension.

Mécaniquement, le jeu commence comme un Yathzee avec la particularité de bloquer obligatoirement deux dés (sur les six que chaque joueur lance à chaque tour). Chaque face apporte une ressource différente (amener plus d'hommes sur la plage, obtenir des équipements, "recruter" des spécialistes et officiers etc.) et propose des bonus si vous réussissez à terminer avec trois dés de couleur différente (rouge, bleu et blanc) sur la même face (ce qui sera donc souvent l'objectif). Les équipements permettent de manipuler les dés (une fois), les spécialistes/officiers ont aussi leur effet etc. Et les joueurs peuvent se passer des ressources ou, même (s'ils ont les bons équipements/hommes), des dés.D-Day Dice - Gold Beach

Une des particularités du jeu est en effet que tout le monde joue en même temps, permettant/obligeant à s'organiser. L'avantage est évidemment que le jeu ne souffre d'aucun temps mort: tous les joueurs sont impliqués en permanence dans la réussite de la mission.

Un des premiers gros succès de Kickstarter. Un des premiers aussi, avec Alien Frontiers, à avoir prouvé que le crowdfunding n'était pas réservé à de mauvais jeux qui ne trouvaient pas d'éditeur. Pour les plus vieux crowdfunders, un pur plaisir que de le voir de nouveau attirer des milliers (deux pour l'instant) de nouveaux joueurs!

Les autres sorties de la semaine

Jeu Space Race - Kickstarter Space Race de Boardcubator - KS extension InterkosmosLa fiche du jeu
Sur Kickstarter jusqu'au 7 décembre.

Space Race avait été une très intéressante campagne et les avis sur le jeu sont globalement très positifs. Le jeu reprend le principe des cartes de Race for the Galaxy et le transforme à sa sauce, en nettement plus simplifié. Pour beaucoup, l'extension devrait donc être un achat obligatoire. On aurait aimé une option pour le jeu de base seul mais il faudra faire avec extension ou pas du tout. A 54€ (fdpin), ça reste encore acceptable d'autant que la réalisation est de qualité.

Gearworks

GearworksL'agenda
Sur Kickstarter jusqu'au 6 décembre.

Sous un habillage steampunk, un jeu très "puzzle stratégique". Une carte à poser par tour sur une grille mais avec des règles différentes pour les colonnes et les lignes, des bonus si la valeur est égale à la somme ou soustraction de deux voisines et aussi des bonus pour chaque rangée/colonne contrôlée... voila qui devrait faire saliver les amateurs du genre. Le tarif est en plus correct (fdpin, $32 ou $42 avec un bonus pack).

Stuffed

StuffedLe forum où on en discute
Sur Kickstarter jusqu'au 13 décembre.

Les petits génies derrière Endangered Orphans of Condyle Cove et Who Goes There?) reviennent. Mais, cette fois, ils peinent un peu à faire rêver avec leur jeu de dés très très léger. Le cap des 1000 souscripteurs est toutefois atteint et on leur faire confiance pour trouver la petite ficelle qui rendra leur jeu irrésistible. Pour l'heure, les peluches font un peu à côté de la plaque.

Evil High PriestLe forum où on en discute
Sur Kickstarter jusqu'au 12 décembre.

Si on vous dit Sandy Petersen, il est probable que vous pensiez aussitôt Cthulhu. Et pour ce nouveau projet, vous ne vous tromperez pas. On reprend le thème central de son oeuvre, des cultistes qui tentent de faire venir dans notre réalité un grand ancien et s'affrontent entre eux car chacun a son "petit" préféré. Peu importe que ce soit éculé ou même totalement absurde, l'histoire fonctionne. Et se recycle. Cette fois, c'est donc avec un jeu de pose d'ouvriers que le Sandy a décidé de déterminer quel culte l'emportera. Le jeu est peut-être intéressant, on le saura dès que des courageux auront testé le Print and Play. Mais il faudra bien du courage car la direction artistique date d'un autre temps. Autre façon de dire que c'est moche à en pleurer, qu'on a les yeux qui brûlent et qu'il faut être méchamment atteint de cthulhuite chronique pour y dépenser $100+.

The Great WarLe forum où on en discute
Sur Kickstarter jusqu'au 30 novembre. Jeu en français.

Les amateurs de jeux militaires sont à la fête cette semaine. Après D-Day Dice, c'est au tour d'un des jeux les plus confidentiels de la série des Command & Color de Mr Borg de connaître une seconde édition. D'y gagner une extension (l'armée française, qui est d'ailleurs le prétexte de la campagne). Et de bénéficier d'une localisation en français signée Nuts Publishing (oui, les mêmes; ils ne vont pas enfiler des perles les prochains mois). Les wargames sur la 1ère Guerre Mondiale ne sont pas si nombreux, et souvent fort peu excitants (la guerre de tranchée, c'est pas l'éclate). Celui-ci sort clairement du lot. Et puis, franchement, à quoi ressemblait une simulation du conflit de la der des ders sans l'armée française? Faute bientôt réparée, donc pardonnée.

Ceux qu'on laisse de côté, peut-être à tort:


L’actualité des projets en express

RavineLa progression de la semaine nous met dans l'interrogation la plus totale. Ravine caracole entre 160 et 250 nouveaux backers chaque jour. Alors que le jeu est moche (ou en tout cas très quelconque), les Stretch Goals tiennent de la blague (voire foutage de gueule), le tarif pas friendly du tout. Quelque chose nous échappe... L'éditeur s'est fait un nom avec Spaceteam, un party game qui ne sera apprécié que des groupes aimant les parties où personne ne maîtrise rien (et surtout pas ses cris) mais il ne semble même pas y avoir de communauté derrière. Et pourtant ça "cartonne", déjà 2500 souscripteurs pour ce party game mâtiné de gages entre survivants d'un crash aérien sur une île déserte (aucun lien de parenté avec une série TV).Side Effects

Autre projet surprise dans ce podium des progressions : Side Effects, un "Take That" (dans ta face/gueule en bon français de chez nous qui fait dans la finesse) entre personnes atteintes de troubles mentaux et cherchent à s'en guérir. Ou à pourrir la vie des autres. Très belle direction artistique, dans un style aussi particulier que le jeu. Pas la boîte à sortir avec tout le monde mais...

Jeu Monster Slaughter - Kickstarter Monster Slaughter par Ankama - KSMonster Slaughter est la seule attendue dans ce top 3 (en plus de Root qui se termine). Le projet d'Ankama a maintenu son rythme de la semaine passée (aux alentours des 100 backers/jour) sans sourciller pour atteindre les 2500 contributeurs. L'offre de départ (qui n'avait rien d'excitante - euphémisme encore) s'est joliment étoffée avec de nombreux Stretch Goals, la plupart à base de figurines (entre 4 et 5 cm de haut, les figs!) multipliant les clins d’œil (héros de séries et films).

Un peloton assez serré suit à quelques encablures...

Bonne semaine? pour Sorcerer de White Wizard Games, entre 40 et 50 nouveaux soutiens quotidiens. Le résultat est bon mais décevant pour l'éditeur des Star Realms, Hero Realms et Epic (avec de bonnes chances de faire aussi bien que ce dernier). Rythme assez proche pour Mountaineers qui, lui, peut se balancer du high five à tour de bras vu que ce n'était pas gagné d'avance. La montagne carton en 3D de 45 cm de haut a trouvé ses adeptes (et d'autres amoureux des gimmicks résistent tant bien que mal^^).Direwild

Juste derrière, mais en ralentissement, Direwild (le deck-builder coopératif où des animistes combinent différents animaux pour créer des créatures qu'ils envoient se battre à leur place) a franchi le cap des 1000 souscripteurs. Et pour clôturer ce quatuor, la campagne de réimpression de Folklore: The Affliction qui a déjà attiré près de 2200 soutiens mais moins de 50% de pledges comprenant le jeu de base.

En progression mais chaotique, avec des gains quotidiens variant de 6 à 30 backers la semaine passée, Museum Rush avait été oublié des précédentes revues (qui c'est qui va gagner un Steal That Game ?). Le jeu entraîne les joueurs dans un vol de musée. Ce n'est pas le premier du genre mais celui-ci renonce au classique coopératif du genre (proposé en mode optionnel tout de même) et bénéficie d'une réalisation de toute beauté, avec de très jolies figs-pions. Bref, une réussite bien méritée (rien que pour la vidéo de présentation, un modèle du genre!).

Museum RushDans le ventre mou : War Room, la super simulation de la 2GM signée Larry Harris; mais avec déjà près de 1400 souscripteurs, pour un monstre de ce genre, personne ne va pleurer! Battle for Biternia, le MOBA 8-bit, est dans une situation plus délicate car pas encore financé et avec moins de 200 souscripteurs. Debtzilla qui aura trouvé son financement lors de ce reboot mais guère plus. Dommage car le pitch mérite qu'on s'y intéresse (des superhéros qui doivent gérer leur vie de M. Toulemonde de couverture). Le très joli Stumped et son deck-building pour construire (littéralement) des arbres. L'asiatique Samurai Vassal à base d'action selection où le plus grand nombre l'emporte. Les reprints avec extensions de Dino Dude Ranch et Brass Empire. La réédition, modernisée, de Medieval.

Galactic WarlordsEt, enfin, le reboot de Galactic Warlords. La preuve qu'un jeu illustré par The Mico ne se vend pas automatiquement. En tout cas un jeu de SF et basé sur de l'affrontement. Étrange car le potentiel semble grand. Un mauvais choix dans la date ?

On commence à s'inquiéter un peu pour Feeding Zombies, le choix des membres de la semaine passée qui va devoir rapidement trouver une meilleure dynamique pour éviter de se retrouver dans le paragraphe suivant...

Reste le cas de Dragon Canyon qui nous pose quelques soucis. Autant on aime beaucoup ce que fait cet éditeur (Sweet Lemon Publishing), autant il est nécessaire de signaler que cette campagne n'a progressé jusque là que grâce à de gros pledges à 2000€. Certes, il peut s'agir de pledges boutiques/distributeurs. Mais la réalité est tout de même que ce projet n'a pas trouvé son public sur Kickstarter et devrait passer par la case reboot.

Jeu Feeding Zombies - Kickstarter Feeding Zombies de Mangrove Games - KS Julien CharbonnierReboot en vue : serial battle, le jeu de plateau survivaliste à la battle royale, pas encore à 50% de son financement (pas forcément dramatique car sur Ulule où la dynamique joue moins. Runes of Ragnarok, jeu de dés entre divinités nordiques; même situation, mais punition plus probable vu que sur Kickstarter. Très probable pour Laruna: Age of Kingdoms, très ambitieux jeu façon Game of Thrones; trop ambitieux, même. Ou pour Albedo, le deck-building en simultané. Et certain pour KAPOW!,(le dice building façon Dice Forge n'est pas encore une tendance "gagne à tous les coups") et Dawn of Peacemakers qui aurait du mettre fin au supplice depuis longtemps; à force de vouloir se débattre en vain, c'est son reboot qu'il est en train de mettre en péril.

Même avenir pas radieux pour la saison 2 du jeu d'escarmouche français Color Quest. La première avait déjà peiné, étonnant de vouloir remettre ça sur une plateforme aussi grand public que Kickstarter plutôt que de travailler en direct vu la cible très spécifique. Le crowdfunding, c'est sympathique mais, parfois, de vieilles méthodes peuvent se révéler plus efficaces.


Au programme des jours à venir

Rien. Ça doit être une première... Et c'est tant mieux, je suis attendu à la maternité^^

NDLR : Et Living Planet de Boelinger chez LumberjacksCore Space pour qui aime l'escarmouche? Kill the Unicorns de Morning?

 

Et ce sera tout pour cette semaine.

Bon week-end et bons jeux à tous.

PS : J'ai lancé un petit jeu depuis quelques semaines (avec déjà cinq gagnants qui ont au moins 50% de chances de recevoir leur lot la semaine prochaine). Comme il manque toujours un jeu dans la revue, qui était prévu mais a fini à la trappe, le premier qui le trouve gagne un exemplaire de Steal This Game de Ludicreations

11 commentaires

  1. Merci pour le petit Zacharie 😉

    U-Boot a bien été annoncé pour début décembre. Avec VF (pas sûr de pouvoir dire chez qui, ça avait l’air confidentiel).

    Et qui sait, peut-être n’avais-je rien oublié (à part toutes les sorties prévues mais ceci est un autre problème, oubli de mise à jour de l’agenda…)

  2. Et U-Boot présenté à Essen, c’est pour quand ? Décembre ?

  3. Il manque aussi The Guvnor, présent dans l’agenda mais pas mentionné dans la revue …
    Je cherche, je cherche cet oublié de la semaine … xD

  4. N’oublions Kill the unicorns (Morning) qui sort le 21 novembre !
    http://killtheunicorns.morning.us/

  5. Félicitations 😉

  6. Félicitations !

  7. Félicitations pour le petit bout également

    En ce qui concerne le jeu manquant à la revue, ne serait-ce pas un projet également illustré par Vincent Dutrait sur Ulule (double actualité pour lui le même jour) : https://fr.ulule.com/jeanne-darc-la-bataille-dorleans/

  8. @proctor : tu présumes bien, oui 😉

    @jfmagic16 : pas du tout, ma haine de Vincent Dutrait est bien connue, ce vil individu m’a déjà coûté bien trop cher! Blague à part : y’a pas idée de lancer son KS un vendredi soir. Ils seront présentés la semaine prochaine. A moins de faire lundi un spécial avec les sorties loupées et les annoncés oubliés

    @chironex VF complète …en pdf (que je découvre grâce à toi, merci)

  9. Petit update pour Side Effects, il va être dispo en VF complète. Et si on le commande par 3 on est à moins de 22$ (fdp in).

  10. Ça sent l’empressement à boucler avec les 2 projets du ‘dredi illustré par l’excellent Vincent Dutrait : Jeanne d’Arc et Museum !

  11. Félicitation pour le petit bout (si je présume bien)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Lost Password

Partager cet article avec un ami